Amortissements excédentaires :

*

Les charges relatives à l'exploitation d'un parc automobile sont déductibles des bénéfices imposables.

Selon ce principe, les amortissements portant sur les véhicules sont intégralement déductibles.

Par exception, la déductibilité fiscale des amortissements pratiqués sur les voitures particulières est cependant plafonnée selon le tableau ci-dessous :

Calcul pour réintégration :

Surcoût fiscal = ((Base locative - Plafond) / durée d’amortissement du loueur) x Taux IS

   > base locative : Prix d'achat remisé du véhicule par le Loueur

   > durée d'amortissement ONE Lease :  5 ans

Plus de détails sur : Legifrance.fr ou Bofip.impots.gouv.fr

* informations en vigueur au 01 Janvier 2018, susceptible d'évoluer selon la réglementation